Campagne d'Amnesty international Belgique contre les violences sexuelles

Amnesty international Belgique a lancé une campagne inédite sous la forme d'un test audio qui a pour but de sensibiliser l'opinion face aux agressions sexuelles.

Amnesty International Belgique mise sur une campagne des plus originales pour sensibiliser ses concityens face à la violence faite aux femmes dans le cadre de la mobilisation « Mon corps, mes droits». L'ONG propose en effet aux internautes de passer un test auditif en ligne sur le site du centre d'audition Matysen. 

D’après un sondage réalisé (par Amnesty et Dedicated) en janvier 2014 : 

  •  13% des femmes belges ont été victimes de viol (en dehors du couple),
  •  25% des femmes belges se sont vues imposer des relations sexuelles par leur partenaire.

Face à une telle réalité, Amnesty Belgique lance la campagne « Quand c’est non, c’est non » pour lutter contre le viol. Celle-ci s’inscrit dans le cadre de la campagne internationale « Mon corps, mes droits » suivie dans le monde entier.

Cet audiotest vous dira si vous souffrez de perte d'audition. Dès que nous connaîtrons votre résultat nous pourrons vous donner des infosimportantes ainsi que des conseils et de l'aide pour agir. Durant une vingtaine de secondes, on demande à l'internaute de cliquer dès qu'il perçoit un son. On y entend en réalité des « non" d'une voix féminine de plus en plus rapprochés et forts. Le test se solde ensuite par l'annonce du résultat avec le message d'Amnesty International : « Parfait, rien de nous empêche d'entendre quelqu'un quand il vous dit non ».

L'organisation propose ensuite une infographie autour agressions sexuelles en Belgique. « Chaque jour, ce sont huit femmes qui déclarent avoir été violées. Nous pensons que ce n'est que la partie visible de l'iceberg car le sujet est encore tabou » a expliqué Philippe Regnier, secrétaire d'Amnesty international sur le site lavenir.net

Voir le site d'Amnesty international Belgique 

Partagez partager