Féminicide à Mercier : la communauté sous le choc

18 Avril 2021

De son côté, la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes (FMHF) dit craindre que le déconfinement graduel augmente le nombre d’incidents violents contre les femmes. «À ce rythme-là, on va atteindre notre moyenne annuelle de 12 bien plus tôt qu’à la normale, a affirmé la directrice de la FMHF Manon Monastesse au quotidien La Presse. Cette accélération, c’est vraiment du jamais vu.»