Féminicides: «Les conjoints violents sentent qu’ils perdent l’emprise»

17 Avril 2021

Manon Monastesse s’inquiète d’autant plus du fait que le Québec compte 10 féminicides en mois de trois mois, alors qu’il y en a en moyenne une douzaine par année dans la province.

«On espère profondément que la série ne va pas se poursuivre pour en arriver, si la tendance se maintient, à une quarantaine de féminicides. Ça serait vraiment une situation inacceptable», dit-elle.