Il n’y a pas de couvre-feu pour les victimes de violence

27 Janvier 2021

La situation que l’on vit présentement a donné lieu à un certain ralentissement à la Maison d’hébergement l’Aquarelle. Cependant, en cas de violence conjugale, les portes de la maison d’hébergement sont toujours ouvertes. Il faut aussi souligner, qu’en cas de violence conjugale, les femmes et les enfants sont une exception au couvre-feu.